La nouvelle a été annoncée mercredi matin au cours d'un conseil d'entreprise extraordinaire à Anderlecht. Ces licenciements font partie d'un plan de restructuration plus vaste mené à l'échelle européenne par le producteur de sodas.

Selon la déléguée syndicale Karin Schaerlaekens, une douzaine d'emplois sont menacés sur le site de Wilrijk, le solde des licenciements étant répartis sur d'autres implantations. Fin 2015, Coca-Cola employait plus de 2.500 personnes en Belgique.