Cette technologie, dénommée Micro Réseau Intégré Seraing (MiRIS), offre désormais la possibilité aux industries et communautés, auxquelles s'adresse le système, de stocker l'énergie au sein de batteries et de l'utiliser au moment le plus opportun, explique Regis Frankard, président de CMI Energy Storage. Cette possibilité découle de la connexion des panneaux photovoltaïques et des batteries à un Energy Management System (EMS), développé avec ULiège, qui régule l'utilisation de l'énergie ainsi produite par les panneaux et stockée dans les batteries. Le système assure ainsi la gestion des données, la modélisation de scénarios d'exploitation alternatifs, la prévision de l'énergie et la demande des installations. "MiRIS s'érige en moteur pour amplifier le recours aux énergies vertes en supprimant leur principal défaut: la production intermittente. C'est une solution de rechange aux générateurs diesel, une solution pour retarder les investissements dans des parties de réseau, une optimalisation des systèmes photovoltaïques ou éoliens et un catalyseur permettant de participer aux marchés de réserve primaire ou secondaire", a souligné Jean-Michel Gheeraerdts, président de CMI Ernergy. Cette technologie a nécessité six mois de réflexion et neuf mois de conception. Elle alimente le quartier général et les halls de CMI à Seraing. L'entreprise espère réaliser à court terme un chiffre d'affaires de 40 à 50 millions d'euros grâce à ce produit innovant, a conclu Jean-Luc Maurange, CEO du Groupe CMI. (Belga)

Cette technologie, dénommée Micro Réseau Intégré Seraing (MiRIS), offre désormais la possibilité aux industries et communautés, auxquelles s'adresse le système, de stocker l'énergie au sein de batteries et de l'utiliser au moment le plus opportun, explique Regis Frankard, président de CMI Energy Storage. Cette possibilité découle de la connexion des panneaux photovoltaïques et des batteries à un Energy Management System (EMS), développé avec ULiège, qui régule l'utilisation de l'énergie ainsi produite par les panneaux et stockée dans les batteries. Le système assure ainsi la gestion des données, la modélisation de scénarios d'exploitation alternatifs, la prévision de l'énergie et la demande des installations. "MiRIS s'érige en moteur pour amplifier le recours aux énergies vertes en supprimant leur principal défaut: la production intermittente. C'est une solution de rechange aux générateurs diesel, une solution pour retarder les investissements dans des parties de réseau, une optimalisation des systèmes photovoltaïques ou éoliens et un catalyseur permettant de participer aux marchés de réserve primaire ou secondaire", a souligné Jean-Michel Gheeraerdts, président de CMI Ernergy. Cette technologie a nécessité six mois de réflexion et neuf mois de conception. Elle alimente le quartier général et les halls de CMI à Seraing. L'entreprise espère réaliser à court terme un chiffre d'affaires de 40 à 50 millions d'euros grâce à ce produit innovant, a conclu Jean-Luc Maurange, CEO du Groupe CMI. (Belga)