Ces départs interviennent au moment où l'entreprise, en cruel manque de liquidités, se bat pour sa survie et tente de conclure un accord de restructuration pour sa dette estimée à environ 300 milliards de dollars. Evergrande cherchait à comprendre pourquoi des banques avaient subitement saisi, de manière inattendue, 13,4 milliards de yuans (2 milliards de dollars) de dépôts bancaires de son unité chargée des services immobiliers, Evergrande Property Services. Le groupe avait lancé une enquête interne, avec l'aide d'avocats et de comptables, afin d'éclaircir les faits. Selon le communiqué diffusé vendredi soir par Evergrande, l'argent a été saisi par les banques, car il servait en fait de "garantie d'hypothèque" afin qu'un "tiers" puisse obtenir un prêt bancaire. Les fonds obtenus grâce au prêt ont été "détournés vers le groupe par l'intermédiaire de tiers et ont été utilisés pour les opérations générales du groupe" Evergrande, d'après l'entreprise. "Au vu du contexte, le conseil d'administration a décidé d'exiger la démission" des dirigeants impliqués, dont le PDG de China Evergrande Group, Xia Haijun, ainsi que le directeur financier, Pan Darong, note le communiqué, publié sur le site internet de la Bourse de Hong Kong, où il est coté. Celui qui était jusqu'à présent le directeur exécutif du groupe, Siu Shawn, a été nommé PDG. (Belga)

Ces départs interviennent au moment où l'entreprise, en cruel manque de liquidités, se bat pour sa survie et tente de conclure un accord de restructuration pour sa dette estimée à environ 300 milliards de dollars. Evergrande cherchait à comprendre pourquoi des banques avaient subitement saisi, de manière inattendue, 13,4 milliards de yuans (2 milliards de dollars) de dépôts bancaires de son unité chargée des services immobiliers, Evergrande Property Services. Le groupe avait lancé une enquête interne, avec l'aide d'avocats et de comptables, afin d'éclaircir les faits. Selon le communiqué diffusé vendredi soir par Evergrande, l'argent a été saisi par les banques, car il servait en fait de "garantie d'hypothèque" afin qu'un "tiers" puisse obtenir un prêt bancaire. Les fonds obtenus grâce au prêt ont été "détournés vers le groupe par l'intermédiaire de tiers et ont été utilisés pour les opérations générales du groupe" Evergrande, d'après l'entreprise. "Au vu du contexte, le conseil d'administration a décidé d'exiger la démission" des dirigeants impliqués, dont le PDG de China Evergrande Group, Xia Haijun, ainsi que le directeur financier, Pan Darong, note le communiqué, publié sur le site internet de la Bourse de Hong Kong, où il est coté. Celui qui était jusqu'à présent le directeur exécutif du groupe, Siu Shawn, a été nommé PDG. (Belga)