L'indice des directeurs d'achats (PMI) s'est établi à 50,5, contre 49,2 en février, son plus bas niveau en trois ans. Cette progression a vraisemblablement été le fruit de facteurs saisonniers, les usines ayant intensifié leur production après les congés du Nouvel An chinois, début février. Certaines aciéries et centrales au charbon ont également augmenté leur activité en raison de la levée des restrictions décidées pour lutter contre la pollution de l'air hivernale. La production des usines a également progressé à son rythme le plus fort en six ans en mars, selon le Bureau national des statistiques (BNS). Mais les commandes à l'exportation ont diminué pour le 10e mois consécutif, sous l'effet du ralentissement de la croissance mondiale et des retombées du différend commercial sino-américain. Chine et Etats-Unis ont achevé vendredi un nouveau cycle de négociations à Pékin sans parvenir à un accord mais les discussions ont été "constructives", selon Washington. Ces deux pays tardent à sceller un accord mettant un terme à leur guerre commerciale déclenchée l'an dernier. Le conflit s'est matérialisé par des droits de douane punitifs réciproques sur des centaines de milliards de dollars de marchandises. De nouvelles discussions se dérouleront la semaine prochaine à Washington. (Belga)