En Belgique, l'entreprise a réalisé un chiffre d'affaires de 580 millions d'euros, contre 571 millions en 2020. Une légère hausse "mais nous comparons avec l'année 2020, qui a été très importante (pour le commerce en ligne, NDLR) en raison de la pandémie", pointe le CEO de Coolblue, Pieter Zwart. "Notre part de marché a clairement augmenté. Nous sommes plutôt satisfaits." L'entreprise dispose pour l'instant de deux entrepôts en Belgique, à Gand et Anvers. Un troisième devrait voir le jour cette année à Nivelles. Un nouveau magasin physique devrait également ouvrir ses portes. La société cherche donc à recruter 100 personnes supplémentaires en Belgique. Elle engage déjà plus de 750 employés dans le pays. Coolblue a dégagé un bénéfice d'exploitation de 91 millions d'euros l'an dernier, contre 114 millions en 2020. Cette baisse est due à des investissements consentis en Allemagne et dans l'entrepôt central de Tilburg aux Pays-Bas. L'entreprise de commerce en ligne n'a pas non plus été épargnée par les problèmes mondiaux d'approvisionnement en 2021. La forte demande en semi-conducteurs a provoqué de longs délais de livraison pour des produits populaires tels que des consoles de jeux et des ordinateurs. "Les produits populaires restent rares", admet M. Zwart. "Mais cela s'améliore. Le pire est derrière nous." (Belga)

En Belgique, l'entreprise a réalisé un chiffre d'affaires de 580 millions d'euros, contre 571 millions en 2020. Une légère hausse "mais nous comparons avec l'année 2020, qui a été très importante (pour le commerce en ligne, NDLR) en raison de la pandémie", pointe le CEO de Coolblue, Pieter Zwart. "Notre part de marché a clairement augmenté. Nous sommes plutôt satisfaits." L'entreprise dispose pour l'instant de deux entrepôts en Belgique, à Gand et Anvers. Un troisième devrait voir le jour cette année à Nivelles. Un nouveau magasin physique devrait également ouvrir ses portes. La société cherche donc à recruter 100 personnes supplémentaires en Belgique. Elle engage déjà plus de 750 employés dans le pays. Coolblue a dégagé un bénéfice d'exploitation de 91 millions d'euros l'an dernier, contre 114 millions en 2020. Cette baisse est due à des investissements consentis en Allemagne et dans l'entrepôt central de Tilburg aux Pays-Bas. L'entreprise de commerce en ligne n'a pas non plus été épargnée par les problèmes mondiaux d'approvisionnement en 2021. La forte demande en semi-conducteurs a provoqué de longs délais de livraison pour des produits populaires tels que des consoles de jeux et des ordinateurs. "Les produits populaires restent rares", admet M. Zwart. "Mais cela s'améliore. Le pire est derrière nous." (Belga)