"Après plusieurs semaines de négociations, nous devons conclure que le protocole, qui a été présenté comme neutre sur le plan budgétaire, est mal étayé et laisse trop de place aux incertitudes", peut-on lire dans une communication du syndicat. "Cela ne répond pas aux attentes de nos cheminots." Le syndicat souhaite un financement plus important pour le personnel. "Je pense que le personnel a fourni suffisamment d'efforts au cours des dernières années. Cela mérite une récompense", a déclaré le secrétaire fédéral Marc Lauwers. Il fait référence, entre autres, aux conditions de travail pendant la crise sanitaire. Le rejet actuel ne signifie pas un refus ferme et définitif pour le syndicat. Les discussions se poursuivent, a-t-on appris. (Belga)

"Après plusieurs semaines de négociations, nous devons conclure que le protocole, qui a été présenté comme neutre sur le plan budgétaire, est mal étayé et laisse trop de place aux incertitudes", peut-on lire dans une communication du syndicat. "Cela ne répond pas aux attentes de nos cheminots." Le syndicat souhaite un financement plus important pour le personnel. "Je pense que le personnel a fourni suffisamment d'efforts au cours des dernières années. Cela mérite une récompense", a déclaré le secrétaire fédéral Marc Lauwers. Il fait référence, entre autres, aux conditions de travail pendant la crise sanitaire. Le rejet actuel ne signifie pas un refus ferme et définitif pour le syndicat. Les discussions se poursuivent, a-t-on appris. (Belga)