Selon des médias japonais, le parquet de Tokyo a demandé au dirigeant de 64 ans de se rendre volontairement dans ses locaux pour des soupçons de violation de la loi. Il est soupçonné de ne pas avoir déclaré la totalité de ses revenus. (Belga)