"Les établissements horeca qui n'ont pas dû installer de boîte noire avant l'arrêt du Conseil d'Etat ne devront pas non plus le faire avec la nouvelle règlementation, dans la plupart des cas", ajoute M. Mattheeuws. "En fixant la limite à 25.000 euros, les cafés qui servent occasionnellement un snack, mais également les friteries, snacks, sandwicheries dans lesquels les aliments sont généralement emportés pour être consommés ailleurs, ne devront pas acquérir de boîte noire. Cela leur permettra de survivre et de proposer un service complémentaire à leurs clients." Le gouvernement fédéral a décidé mardi que la "boîte noire" ne serait obligatoire que dans les établissements horeca dont, par an, 25.000 euros ou plus du chiffre d'affaires provient de la nourriture. (Belga)

"Les établissements horeca qui n'ont pas dû installer de boîte noire avant l'arrêt du Conseil d'Etat ne devront pas non plus le faire avec la nouvelle règlementation, dans la plupart des cas", ajoute M. Mattheeuws. "En fixant la limite à 25.000 euros, les cafés qui servent occasionnellement un snack, mais également les friteries, snacks, sandwicheries dans lesquels les aliments sont généralement emportés pour être consommés ailleurs, ne devront pas acquérir de boîte noire. Cela leur permettra de survivre et de proposer un service complémentaire à leurs clients." Le gouvernement fédéral a décidé mardi que la "boîte noire" ne serait obligatoire que dans les établissements horeca dont, par an, 25.000 euros ou plus du chiffre d'affaires provient de la nourriture. (Belga)