D'après VTM, de l'air contaminé a été diffusé dans les cabines lors de deux vols récents, un phénomène appellé "fume event" en anglais. Lors de l'un de ces épisodes, les pilotes ont dû mettre leur masque à oxygène pour atterrir. "Nous avons dû appuyer fortement sur la pédale pour mettre ce sujet à l'ordre du jour, mais le résultat est que la direction a joué carte sur table aujourd'hui, de manière presque exemplaire", relate Paul Buekenhout. Il a été question durant la réunion des procédures existantes lorsque de tels incidents, potentiellement dangereux pour la santé, se produisent. Une communication claire sera adressée au personnel pour qu'il sache comment réagir. Une porte-parole de Brussels Airlines a confirmé à Belga que le sujet avait été abordé au CPPT "dans une ambiance constructive". La Belgian Cockpit Association (BeCA) a récemment adressé une lettre ouverte à la ministre fédérale de la Santé publique Maggie De Block pour demander la mise en place d'un protocole médical standardisé en cas "d'événements de fumée", que l'on suspecte de provoquer des problèmes de santé désignés sous le nom de "syndrome aérotoxique". (Belga)

D'après VTM, de l'air contaminé a été diffusé dans les cabines lors de deux vols récents, un phénomène appellé "fume event" en anglais. Lors de l'un de ces épisodes, les pilotes ont dû mettre leur masque à oxygène pour atterrir. "Nous avons dû appuyer fortement sur la pédale pour mettre ce sujet à l'ordre du jour, mais le résultat est que la direction a joué carte sur table aujourd'hui, de manière presque exemplaire", relate Paul Buekenhout. Il a été question durant la réunion des procédures existantes lorsque de tels incidents, potentiellement dangereux pour la santé, se produisent. Une communication claire sera adressée au personnel pour qu'il sache comment réagir. Une porte-parole de Brussels Airlines a confirmé à Belga que le sujet avait été abordé au CPPT "dans une ambiance constructive". La Belgian Cockpit Association (BeCA) a récemment adressé une lettre ouverte à la ministre fédérale de la Santé publique Maggie De Block pour demander la mise en place d'un protocole médical standardisé en cas "d'événements de fumée", que l'on suspecte de provoquer des problèmes de santé désignés sous le nom de "syndrome aérotoxique". (Belga)