Brussels Airlines a été alertée par le passager d'un vol reliant Tel Aviv à Bruxelles qui savait que le produit proposé, Vanilla Halva, provenait d'une colonie israélienne dans un territoire palestinien occupé. "Il s'agissait d'une faute du fournisseur. Nous l'avons depuis rectifiée", a déclaré une porte-parole de Brussels Airlines. Selon Palestina Solidariteit, Brussels Airlines n'était pas consciente de la nature du produit "et des institutions illégales et violentes derrière lui". Le SPF Affaires étrangères a pourtant averti du risque lié au commerce avec les colonies israéliennes, souligne l'ASBL. "On peut dès lors se poser la question suivante: les Affaires étrangères se donnent-elles suffisamment de mal afin d'informer les entreprises belges de l'illégalité des colonies?" (Belga)