La compagnie belge suit une initiative de son actionnaire Lufthansa mais aussi d'autres compagnies qui ne sont pas basées dans l'Union européenne.

Concrètement, la surcharge carburant augmentera de 3 euros sur le réseau européen (39 euros) et de 10 euros à l'intercontinental (135 euros).

C'est donc le passager qui devra s'acquitter des nouvelles dépenses liées à l'intégration de l'aviation dans le système général des quotas d'émissions de carbone (ETS).

Trends.be, avec Belga

La compagnie belge suit une initiative de son actionnaire Lufthansa mais aussi d'autres compagnies qui ne sont pas basées dans l'Union européenne. Concrètement, la surcharge carburant augmentera de 3 euros sur le réseau européen (39 euros) et de 10 euros à l'intercontinental (135 euros). C'est donc le passager qui devra s'acquitter des nouvelles dépenses liées à l'intégration de l'aviation dans le système général des quotas d'émissions de carbone (ETS). Trends.be, avec Belga