Le mouvement de grogne fait suite à l'échec des négociations entre direction et syndicats de la chaîne de magasins de bricolage concernant le plan "Back to Growth" de la direction. Celui-ci prévoit, entre autres, des réductions salariales ainsi qu'une plus grande polyvalence et davantage de flexibilité dans le chef des travailleurs. La plupart des magasins à Bruxelles et en Wallonie étaient en grève pour le week-end. Lundi, le Brico d'Herstal, les Plan-it de La Louvière et de Châtelineau et le Briko Depot de Fontaine-l'Évêque sont restés fermés, selon Myriam Delmée. Les négociations entre syndicats et direction reprendront à 14h00 à l'hôtel Gosset de Grand-Bigard. (Belga)

Le mouvement de grogne fait suite à l'échec des négociations entre direction et syndicats de la chaîne de magasins de bricolage concernant le plan "Back to Growth" de la direction. Celui-ci prévoit, entre autres, des réductions salariales ainsi qu'une plus grande polyvalence et davantage de flexibilité dans le chef des travailleurs. La plupart des magasins à Bruxelles et en Wallonie étaient en grève pour le week-end. Lundi, le Brico d'Herstal, les Plan-it de La Louvière et de Châtelineau et le Briko Depot de Fontaine-l'Évêque sont restés fermés, selon Myriam Delmée. Les négociations entre syndicats et direction reprendront à 14h00 à l'hôtel Gosset de Grand-Bigard. (Belga)