"Nous croyons beaucoup en (l'avenir) du Royaume-Uni. Tout ira bien pour" le pays, a-t-il ajouté. Il a néanmoins déclaré aux médias qu'il s'attendait à "des aléas" sur le chemin du Brexit. A la suite du vote des Britanniques, le 23 juin, en faveur d'une sortie de l'UE, Theresa May doit lancer les négociations du divorce d'ici au 31 mars. En septembre, Apple a annoncé qu'il allait installer dans la centrale électrique désaffectée de Battersea son QG londonien, qui deviendra ainsi l'un des principaux de la marque dans le monde avec 1.400 employés. Cette annonce faisait suite à celle de deux autres géants de l'internet et des technologies, Facebook et Google, qui indiquaient également investir au Royaume-Uni et à Londres en particulier, avec des centaines d'emplois à la clé. (Belga)

"Nous croyons beaucoup en (l'avenir) du Royaume-Uni. Tout ira bien pour" le pays, a-t-il ajouté. Il a néanmoins déclaré aux médias qu'il s'attendait à "des aléas" sur le chemin du Brexit. A la suite du vote des Britanniques, le 23 juin, en faveur d'une sortie de l'UE, Theresa May doit lancer les négociations du divorce d'ici au 31 mars. En septembre, Apple a annoncé qu'il allait installer dans la centrale électrique désaffectée de Battersea son QG londonien, qui deviendra ainsi l'un des principaux de la marque dans le monde avec 1.400 employés. Cette annonce faisait suite à celle de deux autres géants de l'internet et des technologies, Facebook et Google, qui indiquaient également investir au Royaume-Uni et à Londres en particulier, avec des centaines d'emplois à la clé. (Belga)