La filiale néerlandaise de bpost Active Ants a ouvert un tel centre près de la frontière belge à Roosendaal. Ce centre est plus grand avec 20.000 m2. Le patron de bpost Jean-Paul Van Avermaet a visité ce centre jeudi. Des robots et une centaine de personnes y travaillent côte à côte. "Les bandes transporteuses ont été remplacées par des robots qui se déplacent librement", explique M. Van Avermaet. Ils apportent des cartons vides à l'employé qui les remplit de marchandises livrées par d'autres robots. Les robots se dirigent ensuite vers diverses machines d'emballage qui ferment les boîtes sur mesure, les pèsent et apposent une étiquette d'expédition. Ces robots abaissent les prix pour les clients. Chez Active Ants, ce sont des boutiques en ligne de petite et moyenne taille. "Nous ne visons pas les acteurs de grande taille", déclare M. Van Avermaet. "Nous pouvons traiter une variété de produits en petit nombre. C'est ainsi que nous contribuons au développement du commerce électronique". Concrètement, il s'agit d'entreprises qui livrent jusqu'à 25.000 colis par mois. Dans les mois à venir, Bpost recherchera des clients pour la succursale belge de Boom. M. Van Avermaet prévoit que le centre traitera à terme de 3 à 4 millions de colis par an. Tout comme aux Pays-Bas, le PDG s'attend à ce qu'une centaine de personnes soient actives en plus des robots. (Belga)

La filiale néerlandaise de bpost Active Ants a ouvert un tel centre près de la frontière belge à Roosendaal. Ce centre est plus grand avec 20.000 m2. Le patron de bpost Jean-Paul Van Avermaet a visité ce centre jeudi. Des robots et une centaine de personnes y travaillent côte à côte. "Les bandes transporteuses ont été remplacées par des robots qui se déplacent librement", explique M. Van Avermaet. Ils apportent des cartons vides à l'employé qui les remplit de marchandises livrées par d'autres robots. Les robots se dirigent ensuite vers diverses machines d'emballage qui ferment les boîtes sur mesure, les pèsent et apposent une étiquette d'expédition. Ces robots abaissent les prix pour les clients. Chez Active Ants, ce sont des boutiques en ligne de petite et moyenne taille. "Nous ne visons pas les acteurs de grande taille", déclare M. Van Avermaet. "Nous pouvons traiter une variété de produits en petit nombre. C'est ainsi que nous contribuons au développement du commerce électronique". Concrètement, il s'agit d'entreprises qui livrent jusqu'à 25.000 colis par mois. Dans les mois à venir, Bpost recherchera des clients pour la succursale belge de Boom. M. Van Avermaet prévoit que le centre traitera à terme de 3 à 4 millions de colis par an. Tout comme aux Pays-Bas, le PDG s'attend à ce qu'une centaine de personnes soient actives en plus des robots. (Belga)