La communication du patron de bpost est claire, selon les syndicats: "Il n'est nullement dans ses intentions de modifier sa vision ou même sa gestion de l'entreprise." Le préavis de grève a été déposé il y a six jours et bpost n'a pris aucune tentative pour tenter de renouer le contact, dénoncent-ils. Le plan d'action des organisations syndicales comprend une grève tournante à partir du 7 novembre. Les arrêts de travail débuteront dans les centres de tri, mercredi. Jeudi, c'est le transport qui sera concerné, avant les autres services dans les jours suivants. (Belga)