BP a annoncé mardi qu'il recommencerait à verser des dividendes à ses actionnaires, des dividendes suspendus depuis la marée noire du golfe du Mexique, bien qu'il ait essuyé l'an dernier sa première perte annuelle depuis près de 20 ans à cause du coût colossal de cette catastrophe.

?

Le groupe a indiqué dans un communiqué avoir enregistré l'an dernier une perte nette ajustée de 4,9 milliards de dollars, sa première perte annuelle depuis 1992, en raison des charges liées à la marée noire du golfe du Mexique. Ces charges se sont élevées au total à 40,9 milliards de dollars l'an dernier, en incluant une nouvelle provision de 1 milliard de dollars comptabilisée au quatrième trimestre.

?

Cette perte annuelle n'a toutefois pas empêché le groupe d'afficher un bénéfice net ajusté de 4,61 milliards de dollars sur le seul quatrième trimestre, en hausse de 34 % par rapport à la même période un an plus tôt.

?

Il a par ailleurs décidé, comme s'y attendaient les analystes, de reprendre le versement de dividendes à ses actionnaires, avec un paiement de 7 cents américains par action au titre des résultats du quatrième trimestre.

?

Enfin, BP a annoncé une restructuration de ses activités dans l'aval (raffinage et commercialisation de carburant) aux Etats-Unis. Il compte y réduire de moitié ses activités de raffinage, ce qui passera par la vente de ses raffineries de Texas City (Texas) et Carson (Californie).

?

Trends.be, avec Belga

BP a annoncé mardi qu'il recommencerait à verser des dividendes à ses actionnaires, des dividendes suspendus depuis la marée noire du golfe du Mexique, bien qu'il ait essuyé l'an dernier sa première perte annuelle depuis près de 20 ans à cause du coût colossal de cette catastrophe.?Le groupe a indiqué dans un communiqué avoir enregistré l'an dernier une perte nette ajustée de 4,9 milliards de dollars, sa première perte annuelle depuis 1992, en raison des charges liées à la marée noire du golfe du Mexique. Ces charges se sont élevées au total à 40,9 milliards de dollars l'an dernier, en incluant une nouvelle provision de 1 milliard de dollars comptabilisée au quatrième trimestre.?Cette perte annuelle n'a toutefois pas empêché le groupe d'afficher un bénéfice net ajusté de 4,61 milliards de dollars sur le seul quatrième trimestre, en hausse de 34 % par rapport à la même période un an plus tôt.?Il a par ailleurs décidé, comme s'y attendaient les analystes, de reprendre le versement de dividendes à ses actionnaires, avec un paiement de 7 cents américains par action au titre des résultats du quatrième trimestre.?Enfin, BP a annoncé une restructuration de ses activités dans l'aval (raffinage et commercialisation de carburant) aux Etats-Unis. Il compte y réduire de moitié ses activités de raffinage, ce qui passera par la vente de ses raffineries de Texas City (Texas) et Carson (Californie).?Trends.be, avec Belga