La branche transport de Bombardier fabrique entre autres des métros, des trams, des trains à grande vitesse, ou encore des équipements de conduite et de contrôle. Près de 40.000 personnes travaillent dans cette division de la société. Sa valeur serait estimée à 5 milliards de dollars (4,7 milliards d'euros). Des entretiens auraient déjà eu lieu avec les banques à propos d'une cession, selon ces sources.

Via la vente de sa branche transport, Bombardier pourrait davantage se concentrer sur ses activités aéronautiques. La société a en effet été confrontée à des retards et des dépassements de coûts dans ce secteur. Ces problèmes ont occasionné une perte pour la société l'année dernière, la première en près de dix ans.