"Le problème de cet exécutif est que c'est un patchwork. Il est basé sur un accord duquel il ne s'écarte jamais, de crainte de dérailler. En fait, ce gouvernement ne défend pas suffisamment le monde du travail. Pour pouvoir le faire, il faut un rapport de force, et être capables de dire que certaines choses doivent être entreprises, même si elles ne figurent pas dans la déclaration gouvernementale", dit-il. Il reproche notamment le blocage sur la révision de la mesure "zéro coti". Alors que les partenaires sociaux se soient accordés pour limiter dans le temps l'exonération des cotisations patronales pour le premier engagement, le gouvernement rechigne, en effet, à la mettre en ?uvre, rappelle-t-il. (Belga)

"Le problème de cet exécutif est que c'est un patchwork. Il est basé sur un accord duquel il ne s'écarte jamais, de crainte de dérailler. En fait, ce gouvernement ne défend pas suffisamment le monde du travail. Pour pouvoir le faire, il faut un rapport de force, et être capables de dire que certaines choses doivent être entreprises, même si elles ne figurent pas dans la déclaration gouvernementale", dit-il. Il reproche notamment le blocage sur la révision de la mesure "zéro coti". Alors que les partenaires sociaux se soient accordés pour limiter dans le temps l'exonération des cotisations patronales pour le premier engagement, le gouvernement rechigne, en effet, à la mettre en ?uvre, rappelle-t-il. (Belga)