Là où il fallait précédemment 30 ans d'ancienneté, 25 ans suffisent désormais. Autre nouveauté notable, la banque s'engage à compenser intégralement la différence de revenus dans le cas où les personnes ne rempliraient pas les nouvelles conditions, plus strictes, fixées par le gouvernement fédéral en matière de crédits-temps de fin de carrière. Selon des documents internes dont L'Echo a pris connaissance, la banque envisage également d'outsourcer une série de collaborateurs âgés de 50 ans et plus et actifs dans des départements de support. Un accompagnement dans la recherche d'un nouvel employeur est envisagé, voire une compensation financière en cas de moindre salaire. Ces actions doivent permettre à BNP Paribas Fortis d'assurer ses objectifs de réduction d'emplois, c'est-à-dire de masse salariale. D'ici fin 2018, la banque vise 1.045 équivalents temps plein en moins. (Belga)

Là où il fallait précédemment 30 ans d'ancienneté, 25 ans suffisent désormais. Autre nouveauté notable, la banque s'engage à compenser intégralement la différence de revenus dans le cas où les personnes ne rempliraient pas les nouvelles conditions, plus strictes, fixées par le gouvernement fédéral en matière de crédits-temps de fin de carrière. Selon des documents internes dont L'Echo a pris connaissance, la banque envisage également d'outsourcer une série de collaborateurs âgés de 50 ans et plus et actifs dans des départements de support. Un accompagnement dans la recherche d'un nouvel employeur est envisagé, voire une compensation financière en cas de moindre salaire. Ces actions doivent permettre à BNP Paribas Fortis d'assurer ses objectifs de réduction d'emplois, c'est-à-dire de masse salariale. D'ici fin 2018, la banque vise 1.045 équivalents temps plein en moins. (Belga)