La célèbre famille néerlandaise Blokker tourne une page de son histoire. Elle était jusqu'il y a quelques années encore propriétaire d'une multitude d'enseignes (Leen Bakker, Maxi Toys, Bart Smit, Intertoys, etc.), qu'elle a toutes revendues petit à petit. Ne restaient plus en magasin que les chaînes Big Bazar, Marskramer et, bien sûr, la mythique - mais mal en point - Blokker. A l'étalage dep...

La célèbre famille néerlandaise Blokker tourne une page de son histoire. Elle était jusqu'il y a quelques années encore propriétaire d'une multitude d'enseignes (Leen Bakker, Maxi Toys, Bart Smit, Intertoys, etc.), qu'elle a toutes revendues petit à petit. Ne restaient plus en magasin que les chaînes Big Bazar, Marskramer et, bien sûr, la mythique - mais mal en point - Blokker. A l'étalage depuis la fin de l'année dernière, celle-ci vient de trouver repreneur. Un repreneur qui connaît parfaitement la maison puisqu'il s'agit du CEO du holding familial Michiel Witteveen. Celui-ci ne met pas que la main sur l'enseigne orange, mais également sur la société holding, sur Big Bazar et Marskramer (uniquement présente aux Pays-Bas). Si aucun détail financier n'a été communiqué, cette nouvelle est plutôt bien accueillie par les représentants du personnel. Il faut dire que Blokker est loin d'être en forme. Dans le rouge depuis plusieurs années, la chaîne enregistrait en 2017 une perte record de 344 millions d'euros.Le chiffre d'affaires de Blokker Belgique pour l'exercice comptable 2017-2018 se montait quant à lui à 86,8 millions d'euros, en recul de 21% par rapport à l'exercice précédent. Blokker a bien dégraissé. Le groupe a tout récemment fermé 63 magasins chez nous (sur 190) et s'est séparé de 230 collaborateurs (sur 900). Depuis quelque temps, la maison mère injectait de l'argent dans sa filiale belge pour la maintenir à flot. Elle l'a encore fait en ce début d'année. " Ce devait être la dernière fois, précise Anne-Marie Dierckx, permanente CNE. S'il n'y avait pas eu de repreneur, nous aurions pu nous diriger vers une faillite. Cette annonce est donc une bonne nouvelle, même s'il faut maintenant voir ce que le nouveau propriétaire va prendre comme décisions. A ce jour, aucun magasin en Wallonie et à Bruxelles n'a été rénové. " Michiel Witteveen s'est vu confier par Blokker Holding un montant de 250 millions d'euros pour remettre l'enseigne sur les rails.