Les blocages avaient débuté lundi après-midi à Jupille et Louvain et mardi matin à Hoegaarden. Les syndicats réclament notamment une meilleure harmonisation entre ouvriers et employés concernant la garantie de revenus en cas de licenciement. Les actions avaient pris fin sur les deux autres sites, à Jupille et Hoegaarden, dans la nuit de mercredi à jeudi. Malgré une décision de justice en ce sens, le travail n'avait cependant pas repris à Louvain jeudi matin. (Belga)

Les blocages avaient débuté lundi après-midi à Jupille et Louvain et mardi matin à Hoegaarden. Les syndicats réclament notamment une meilleure harmonisation entre ouvriers et employés concernant la garantie de revenus en cas de licenciement. Les actions avaient pris fin sur les deux autres sites, à Jupille et Hoegaarden, dans la nuit de mercredi à jeudi. Malgré une décision de justice en ce sens, le travail n'avait cependant pas repris à Louvain jeudi matin. (Belga)