Par catégorie de bière, la pils "reste sous pression", selon les mots de M. Van de Perre, avec une baisse de 1,8%. Si les bières spéciales enregistrent toujours un certain succès, les trappistes et bières d'abbaye connaissent tout de même un fléchissement (-1,3%). Les bières de dégustation (régionale, blonde forte, pale ale, scotch et stout) progressent bien (+4,2%). "Le Belge n'aime pas moins sa bière. Il boit différemment et de manière responsable, ce dont on peut se réjouir", commente le patron des Brasseurs. Tout comme ces dernières années, l'horeca connaît une baisse plus importante (-3%) que les commerces (-0,8%). Confrontés à une consommation en berne sur leurs terres, les brasseurs se sont tournés vers l'étranger depuis plusieurs années, et 2015 a été un excellent cru sur ce point avec une hausse des exportations de 8,1% en un an. Plus de 62% de la production belge est exportée. L'année 2016 n'a pas commencé de la meilleure manière en Belgique avec une baisse de la consommation de 6% au premier quadrimestre. Les Brasseurs espèrent un été radieux et une grande performance des Diables rouges à l'Euro pour se refaire une santé sur le reste de l'année. (Belga)

Par catégorie de bière, la pils "reste sous pression", selon les mots de M. Van de Perre, avec une baisse de 1,8%. Si les bières spéciales enregistrent toujours un certain succès, les trappistes et bières d'abbaye connaissent tout de même un fléchissement (-1,3%). Les bières de dégustation (régionale, blonde forte, pale ale, scotch et stout) progressent bien (+4,2%). "Le Belge n'aime pas moins sa bière. Il boit différemment et de manière responsable, ce dont on peut se réjouir", commente le patron des Brasseurs. Tout comme ces dernières années, l'horeca connaît une baisse plus importante (-3%) que les commerces (-0,8%). Confrontés à une consommation en berne sur leurs terres, les brasseurs se sont tournés vers l'étranger depuis plusieurs années, et 2015 a été un excellent cru sur ce point avec une hausse des exportations de 8,1% en un an. Plus de 62% de la production belge est exportée. L'année 2016 n'a pas commencé de la meilleure manière en Belgique avec une baisse de la consommation de 6% au premier quadrimestre. Les Brasseurs espèrent un été radieux et une grande performance des Diables rouges à l'Euro pour se refaire une santé sur le reste de l'année. (Belga)