Globalement, ces 500 happy few pèsent 5.900 milliards de dollars, soit 25% de plus que lors du classement de 2018. Sans surprise, malgré les quelques milliard...

Globalement, ces 500 happy few pèsent 5.900 milliards de dollars, soit 25% de plus que lors du classement de 2018. Sans surprise, malgré les quelques milliards perdus lors de son divorce avec MacKenzie, Jeff Bezos (Amazon) demeure l'homme le plus riche du monde avec une fortune estimée à 116,2 milliards de dollars. Il devance Bill Gates de peu (113,5 milliards). Bernard Arnault complète le podium avec la plus grande progression de l'année (+ 37,7 milliards à 106,2). Le patron français, dont une partie du patrimoine se trouve en Belgique, bénéficie évidemment de la folle croissance de LVMH dont il détient 47%. L'action du groupe s'est, en effet, envolée de 60% en un an. Amancio Ortega, le patron d'Inditex, est le seul autre Européen du top 10. Il n'y a aucun Belge dans le top 500.