Le pôle médias du groupe Nethys est en pleine turbulence. Après que la direction des Editions de l'Avenir a annoncé son intention de supprimer 60 équivalents temps plein parmi les 280 travailleurs du quotidien, voilà que d'autres licenciements sont attendus, cette fois dans les bureaux de la chaîne BeTV, elle aussi propriété de l'intercommunale. Révélée vendredi dernier par nos confrères de La Libre, l'information stipule qu'une vingtaine de postes devraient y être supprimés dans les tout prochains mois sur un effectif global d'environ 190 personnes.
...