Quant au bénéfice brut récurrent (ebitda) du groupe, il s'est affiché à 266,4 millions d'euros, en hausse de 7,1% en glissement annuel mais inférieur aux attentes des analystes qui tablaient sur 273,9 millions d'euros.

Les activités brésiliennes d'Ontex, acquises en mars 2017, continuent à peser sur le résultat et sont "loin de nos attentes", a admis l'entreprise qui fait état d'un "marché difficile" tout en continuant à croire en une plus-value à long terme.

Pour 2018, le groupe table sur une croissance à un chiffre de son chiffre d'affaires sur le marché de l'hygiène personnelle et sur une amélioration de sa marge ebitda récurrente au second semestre.

"En 2017, nous avons enregistré un chiffre d'affaires sur base comparable solide, plus solide que le marché dans un environnement très compétitif. Cette croissance a été constatée dans nos trois catégories de produits et nous avons gagné des parts de marché dans la plupart de nos secteurs", s'est réjoui Charles Bouaziz, le CEO d'Ontex.

Le groupe proposera à ses actionnaires un dividende brut de 0,60 euro par action, en hausse de 0,05 euro par action.

Quant au bénéfice brut récurrent (ebitda) du groupe, il s'est affiché à 266,4 millions d'euros, en hausse de 7,1% en glissement annuel mais inférieur aux attentes des analystes qui tablaient sur 273,9 millions d'euros. Les activités brésiliennes d'Ontex, acquises en mars 2017, continuent à peser sur le résultat et sont "loin de nos attentes", a admis l'entreprise qui fait état d'un "marché difficile" tout en continuant à croire en une plus-value à long terme. Pour 2018, le groupe table sur une croissance à un chiffre de son chiffre d'affaires sur le marché de l'hygiène personnelle et sur une amélioration de sa marge ebitda récurrente au second semestre. "En 2017, nous avons enregistré un chiffre d'affaires sur base comparable solide, plus solide que le marché dans un environnement très compétitif. Cette croissance a été constatée dans nos trois catégories de produits et nous avons gagné des parts de marché dans la plupart de nos secteurs", s'est réjoui Charles Bouaziz, le CEO d'Ontex. Le groupe proposera à ses actionnaires un dividende brut de 0,60 euro par action, en hausse de 0,05 euro par action.