Un an après la fusion des groupes Ahold et Delhaize, le géant néerlando-belge de la distribution a par ailleurs revu à la hausse ses objectifs.

Le groupe s'attend désormais à des économies de 750 millions d'euros d'ici 2019 grâce aux synergies, au lieu des 500 millions annoncés, confirmant par ailleurs son objectif annuel de 220 millions d'euros d'économies.

"Un an après la fusion, l'intégration des deux groupes est totalement sur les rails et porte ses fruits tandis que nous continuons à nous concentrer sur le renforcement de nos marques locales via notre stratégie +Better Together+. Nous nous attendons désormais à des économies de 750 millions d'euros grâce aux synergies engendrées, dont 250 millions seront réinvestis dans nos marques", a commenté Dick Boer, l'administrateur délégué d'Ahold Delhaize.

La marge opérationnelle sous-jacente du groupe a grimpé de 30 points de base à 3,9% par rapport à la même période un an plus tôt tandis que "les économies de synergies de la fusion continuent de progresser en avance sur nos projections", a-t-il ajouté.

Enfin, le résultat d'exploitation (EBIT) a bondi de 68,8% à 547 millions d'euros, soit une hausse de 16,1% sur base pro forma, pour tenir compte des effets de la fusion.

Ahold Delhaize englobe 21 marques servant plus de 50 millions de clients chaque semaine dans 11 pays. Ensemble, Ahold et Delhaize emploient 370.000 personnes dans 6.500 magasins.

Un an après la fusion des groupes Ahold et Delhaize, le géant néerlando-belge de la distribution a par ailleurs revu à la hausse ses objectifs. Le groupe s'attend désormais à des économies de 750 millions d'euros d'ici 2019 grâce aux synergies, au lieu des 500 millions annoncés, confirmant par ailleurs son objectif annuel de 220 millions d'euros d'économies. "Un an après la fusion, l'intégration des deux groupes est totalement sur les rails et porte ses fruits tandis que nous continuons à nous concentrer sur le renforcement de nos marques locales via notre stratégie +Better Together+. Nous nous attendons désormais à des économies de 750 millions d'euros grâce aux synergies engendrées, dont 250 millions seront réinvestis dans nos marques", a commenté Dick Boer, l'administrateur délégué d'Ahold Delhaize. La marge opérationnelle sous-jacente du groupe a grimpé de 30 points de base à 3,9% par rapport à la même période un an plus tôt tandis que "les économies de synergies de la fusion continuent de progresser en avance sur nos projections", a-t-il ajouté. Enfin, le résultat d'exploitation (EBIT) a bondi de 68,8% à 547 millions d'euros, soit une hausse de 16,1% sur base pro forma, pour tenir compte des effets de la fusion.Ahold Delhaize englobe 21 marques servant plus de 50 millions de clients chaque semaine dans 11 pays. Ensemble, Ahold et Delhaize emploient 370.000 personnes dans 6.500 magasins.