Le personnel de Belgocontrol était passé à l'action le 15 février, dans un premier temps sans intention de perturber directement le fonctionnement de l'aéroport. Il a boycotté plusieurs formations données dans le cadre des nouvelles procédures et des schémas de vols. Le mécontentement trouve son origine dans le non respect de certaines conventions et dans la concrétisation de la procédure pour les fins de carrière. (Belga)

Le personnel de Belgocontrol était passé à l'action le 15 février, dans un premier temps sans intention de perturber directement le fonctionnement de l'aéroport. Il a boycotté plusieurs formations données dans le cadre des nouvelles procédures et des schémas de vols. Le mécontentement trouve son origine dans le non respect de certaines conventions et dans la concrétisation de la procédure pour les fins de carrière. (Belga)