C'est la première fois que cet événement est organisé. Il est notamment soutenu par Alibaba Cloud, Qatar Airways et Orange.

Durant une semaine, ce laboratoire d'innovation rassemblera sur le site de l'aéroport les leaders de la logistique aérienne, les innovants et les fonds d'investissement afin de faire le point sur les besoins des entreprises et de travailler sur des solutions, expliquent Liège Airport et LeanSquare, à l'origine de l'événement.

"L'arrivée du géant de l'e-commerce Alibaba avec son premier hub aérien européen à Liège est une opportunité de capitaliser sur le savoir-faire de l'aéroport. Si nous voulons rester à la pointe et continuer à grandir en tant qu'aéroport entièrement dédié au cargo, il faut stimuler notre écosystème", justifie Luc Partoune, administrateur délégué de Liège Airport.

L'objectif principal de WeCargo est de stimuler et inspirer la communauté cargo internationale. Les start-ups auront ensuite l'occasion de s'installer à Liège car elles y bénéficieront d'"un environnement complet, dynamique et au coeur de l'action", vante le patron de l'aéroport.

L'ambition est ainsi de situer un peu plus encore cet outil sur la carte internationale du cargo et du fret aérien.

Au programme de WeCargo figure entre autres un programme d'accélération pour les start-ups. Une dizaine d'entre elles, belges et internationales, à la recherche de fonds seront accompagnées pendant une semaine. L'une d'elles pourra même aller présenter son projet devant des équipes d'Alibaba en Chine.

Environ 50 hackers (professionnels de l'industrie, data analysts, ingénieurs, start-ups) travailleront par ailleurs pendant 24h sur des défis proposés par l'industrie. L'objectif de cet hackathon est de sortir des premières pistes de solution qui pourront devenir des start-up dans le futur. L'un des prix permettra d'aller présenter son projet à Qatar Airways à Doha.

Enfin, le 14 novembre, 300 professionnels de l'industrie s réuniront lors d'un sommet pour découvrir le futur du secteur.