Ces informations étaient basées sur des remarques du président de la société flamande lors de l'assemblée générale des actionnaires mardi, en réponse à une question de l'un de ceux-ci. Il avait alors déclaré qu'il était personnellement d'avis "qu'il est possible que la société ne soit plus dirigée par un PDG après la restructuration et qu'il est probable que le poste de M. Rode au sein de Nyrstar disparaisse".

"Pour éviter tout doute, M. Hilmar Rode reste le PDG de Nyrstar et aucune décision n'a encore été prise pour le licencier ou le remplacer lui ni aucun autre membre de la direction", souligne l'entreprise.

Mardi, un ensemble de documents avait été mis à disposition des actionnaires dans la salle de l'AG mais ne pouvait pas être copié. Il a depuis lors été mis en ligne, de même que les questions écrites et les réponses qui ont été abordées ce jour-là.

Ces informations étaient basées sur des remarques du président de la société flamande lors de l'assemblée générale des actionnaires mardi, en réponse à une question de l'un de ceux-ci. Il avait alors déclaré qu'il était personnellement d'avis "qu'il est possible que la société ne soit plus dirigée par un PDG après la restructuration et qu'il est probable que le poste de M. Rode au sein de Nyrstar disparaisse". "Pour éviter tout doute, M. Hilmar Rode reste le PDG de Nyrstar et aucune décision n'a encore été prise pour le licencier ou le remplacer lui ni aucun autre membre de la direction", souligne l'entreprise. Mardi, un ensemble de documents avait été mis à disposition des actionnaires dans la salle de l'AG mais ne pouvait pas être copié. Il a depuis lors été mis en ligne, de même que les questions écrites et les réponses qui ont été abordées ce jour-là.