Brussels Airlines aurait dû normalement assuré 222 vols le 13 février mais 28 sont d'ores et déjà supprimés: 14 allers et 14 retours. Au total, 1.256 passagers sont concernés et une réservation leur a été faite sur un autre vol, explique une porte-parole de la compagnie aérienne. Les vols annulés sont à destination ou en provenance de villes que Brussels Airlines dessert plusieurs fois par jour, comme Berlin, Genève, Londres et Stockholm. Ces vols ont été annulés sur base des informations disponibles jusqu'à présent, et notamment les conséquences de la grève sur les activités de la société de manutention Swissport. Il ne s'agit donc encore que d'une estimation provisoire. Selon le syndicat chrétien, l'appel à la grève au sein de Skeyes, la société en charge du contrôle aérien, devrait être bien suivi. "Il n'y aura pas de vols de ligne ou charter dans l'espace aérien belge", prédit Kurt Callaerts, de l'aile flamande de la CSC. "Nous espérons y voir clair le plus rapidement possible, afin de pouvoir avertir nos passagers", conclut-on chez Brussels Airlines. De son côté, Brussels Airport n'a pas non plus de vue claire sur l'ampleur des perturbations à attendre. Des retards et annulations sont à prévoir et les voyageurs sont invités à contacter leur compagnie aérienne. (Belga)