"Les logiciels quantiques n'ont rien à voir avec les logiciels séquentiels actuels. C'est une toute autre manière de penser", affirmait l'ancien ministre français de l'Economie Thierry Breton à Bozar mardi. Les ordinateurs quantiques ne travaillent pas sur base des 1 et des 0, mais avec des 'bits quantiques' (Qubits) qui peuvent tout aussi bien être 1 que 0. Il est prévu que dès qu'ils seront construits, probablement dans dix ans, ils seront tellement puissants qu'i...