Mais Axalta aurait interrompu les négociations après avoir reçu une meilleure offre d'une autre partie, selon l'agence Reuters. Il s'agirait de la japonaise Nippon Paint. Dans un communiqué, Axalta admet en tout cas examiner des "alternatives". AkzoNobel avait, plus tôt dans l'année, rejeté des approches de PPG Industries, pour ensuite miser sur une fusion avec Axalta. Axalta produits des laques et enduits, notamment pour l'industrie et le secteur automobile. La firme a plus de 150 ans et emploie plus de 13.000 personnes, dans 130 pays du monde. (Belga)

Mais Axalta aurait interrompu les négociations après avoir reçu une meilleure offre d'une autre partie, selon l'agence Reuters. Il s'agirait de la japonaise Nippon Paint. Dans un communiqué, Axalta admet en tout cas examiner des "alternatives". AkzoNobel avait, plus tôt dans l'année, rejeté des approches de PPG Industries, pour ensuite miser sur une fusion avec Axalta. Axalta produits des laques et enduits, notamment pour l'industrie et le secteur automobile. La firme a plus de 150 ans et emploie plus de 13.000 personnes, dans 130 pays du monde. (Belga)