Udil.be doit servir de réceptacle à l'accueil de travailleurs licenciés. Il coordonnera notamment leur formation mais veillera aussi à ce qu'ils soient "loués" aux entreprises affiliées à ce groupement et qui en font la demande, moyennant une facturation des prestations.

Environ 200 travailleurs seront versés dans ce groupement d'employeurs dans lequel on retrouve, outre ArcelorMittal, la FN Herstal, Techspace Aero, Magotteaux ou les Ateliers de la Meuse. Le financement devrait s'étendre sur deux ans.

Udil.be doit servir de réceptacle à l'accueil de travailleurs licenciés. Il coordonnera notamment leur formation mais veillera aussi à ce qu'ils soient "loués" aux entreprises affiliées à ce groupement et qui en font la demande, moyennant une facturation des prestations. Environ 200 travailleurs seront versés dans ce groupement d'employeurs dans lequel on retrouve, outre ArcelorMittal, la FN Herstal, Techspace Aero, Magotteaux ou les Ateliers de la Meuse. Le financement devrait s'étendre sur deux ans.