L'Allemagne est très dépendante de la Russie pour sa consommation de gaz. Cependant, la livraison via le gazoduc Nord Stream 1 a déjà considérablement diminué. Ces livraisons ne représenteraient que 20% de la capacité disponible. Malgré cela, le gouvernement allemand veut constituer des stocks de gaz suffisants. Pour ce faire, au 1er septembre, il devra y avoir au moins 75% des stocks disponibles. Ce nombre devra atteindre 85% le 1er octobre et être d'au moins 95% au mois de novembre. Entretemps, le chancelier allemand Olaf Scholz se rendra mercredi à la turbine Nord Stream 1, qui a subi un entretien au Canada. Cette visite se tiendra sur le site de la firme Siemens Energy à Muelheim an der Ruhr. Selon les Russes, les problèmes avec cette turbine sont à l'origine de la diminution d'approvisionnement en gaz. Par contre, Berlin ne voit que des motivations politiques pour expliquer cette baisse de livraison. (Belga)

L'Allemagne est très dépendante de la Russie pour sa consommation de gaz. Cependant, la livraison via le gazoduc Nord Stream 1 a déjà considérablement diminué. Ces livraisons ne représenteraient que 20% de la capacité disponible. Malgré cela, le gouvernement allemand veut constituer des stocks de gaz suffisants. Pour ce faire, au 1er septembre, il devra y avoir au moins 75% des stocks disponibles. Ce nombre devra atteindre 85% le 1er octobre et être d'au moins 95% au mois de novembre. Entretemps, le chancelier allemand Olaf Scholz se rendra mercredi à la turbine Nord Stream 1, qui a subi un entretien au Canada. Cette visite se tiendra sur le site de la firme Siemens Energy à Muelheim an der Ruhr. Selon les Russes, les problèmes avec cette turbine sont à l'origine de la diminution d'approvisionnement en gaz. Par contre, Berlin ne voit que des motivations politiques pour expliquer cette baisse de livraison. (Belga)