Pas moins de 39 des 100 entreprises les plus chères ont leur siège aux Etats-Unis. Suivent la Chine et la Grande-Bretagne, classant chacune dix entreprises dans le classement.

La valeur d'Apple a cru de 108 milliard en un an pour atteindre à fin 2012 485 milliards de dollars. La firme à la pomme dame le pion à Exxon, qui affiche de son côté une capitalisation boursière de 396 milliards, soit une baisse de 10 milliards.

La troisième place du podium revient à la compagnie pétrolière chinoise Petrochina (262 milliards).

Les places suivantes sont occupées par des firmes chinoises comme l'entreprise de télécommunications China Mobile et Industrial and Commercial Bank of China (ICBC). Elle reste la première banque en termes de capitalisation boursière. Leur valeur atteint pour chacune 234

milliards de dollars.

Viennent ensuite trois sociétés américaines: le géant de l'internet Google (232 milliards de dollars), le numéro un mondial de la distribution Wal-Mart (228 milliards) et le groupe informatique Microsoft (227 milliards).

Les entreprises actives dans les biens de consommation de base, tels que l'alimentation ou les médicaments, sont bien représentées dans le top 100 des capitalisations boursières, note Ernst & Young. Près d'un quart des firmes appartiennent à ces secteurs.

Avec Belga

Pas moins de 39 des 100 entreprises les plus chères ont leur siège aux Etats-Unis. Suivent la Chine et la Grande-Bretagne, classant chacune dix entreprises dans le classement. La valeur d'Apple a cru de 108 milliard en un an pour atteindre à fin 2012 485 milliards de dollars. La firme à la pomme dame le pion à Exxon, qui affiche de son côté une capitalisation boursière de 396 milliards, soit une baisse de 10 milliards. La troisième place du podium revient à la compagnie pétrolière chinoise Petrochina (262 milliards). Les places suivantes sont occupées par des firmes chinoises comme l'entreprise de télécommunications China Mobile et Industrial and Commercial Bank of China (ICBC). Elle reste la première banque en termes de capitalisation boursière. Leur valeur atteint pour chacune 234 milliards de dollars. Viennent ensuite trois sociétés américaines: le géant de l'internet Google (232 milliards de dollars), le numéro un mondial de la distribution Wal-Mart (228 milliards) et le groupe informatique Microsoft (227 milliards). Les entreprises actives dans les biens de consommation de base, tels que l'alimentation ou les médicaments, sont bien représentées dans le top 100 des capitalisations boursières, note Ernst & Young. Près d'un quart des firmes appartiennent à ces secteurs.Avec Belga