L'administratrice déléguée est d'autant plus remontée qu'à Herentals, la patinoire peut rester ouverte au motif qu'elle n'est pas couverte. "Pourtant, insiste-t-elle, nous avons ...

L'administratrice déléguée est d'autant plus remontée qu'à Herentals, la patinoire peut rester ouverte au motif qu'elle n'est pas couverte. "Pourtant, insiste-t-elle, nous avons 15 mètres sous plafond. Tout le monde patine masqué et ganté. Le froid est tel que les bactéries ne peuvent survivre et en limitant la fréquentation à 100 personnes sur 3.000 m2, nous pouvons parfaitement garantir un environnement coronaproof." Certes, les moins de 12 ans peuvent continuer à s'ébrouer sur la piste mais ce n'est guère rentable et les interventions des pouvoirs publics sont loin de couvrir tous les frais. "Nous sommes de facto condamnés à rester actifs, explique Brigitte van Dijck. Dégeler la piste prend trois semaines. Ensuite, il faut patienter pour que tout soit parfaitement sec avant de pouvoir réfrigérer à nouveau. Autrement, il y aura de la casse et cela coûtera encore plus cher. "