Depuis quelques années déjà, les "millions" de clients belges avaient accès à Amazon dans leur propre langue, que ce soit via la boutique en ligne française Amazon.fr (qui existe depuis 2003), l'allemande Amazon.de, disponible en néerlandais depuis 2016, ou sur Amazon.nl, lancée en 2020. La première commande passée depuis la Belgique remonte, elle, à juin 2002. La plateforme sera accessible via l'adresse amazon.com.be. Le nom de domaine Amazon.be est, lui, depuis des années entre les mains de l'assureur Bâloise. L'entreprise américaine ne souhaite pas indiquer s'il y a eu des négociations entre les deux parties. Des informations plus concrètes sur le lancement et la gamme de produits ne sont pas disponibles pour l'instant. "Tout sera ajusté pour le client belge", précise-t-on cependant. Il y aura également un service clientèle spécifique, accessible tant en français qu'en néerlandais ou en anglais. L'entreprise recherche désormais des PME belges pour proposer leurs produits sur la future boutique en ligne. Elles peuvent s'inscrire sur sell.amazon.com.be. Actuellement, plus de 1.000 petites et moyennes entreprises écoulent déjà leurs produits par l'intermédiaire d'une ou plusieurs des 21 boutiques en ligne étrangères d'Amazon. En février, Amazon avait déjà annoncé l'ouverture de son premier centre de livraison belge à Anvers, où seraient traités les colis provenant des centres de tri des pays voisins. Employant une cinquantaine de personnes, il devrait ouvrir à l'automne. (Belga)

Depuis quelques années déjà, les "millions" de clients belges avaient accès à Amazon dans leur propre langue, que ce soit via la boutique en ligne française Amazon.fr (qui existe depuis 2003), l'allemande Amazon.de, disponible en néerlandais depuis 2016, ou sur Amazon.nl, lancée en 2020. La première commande passée depuis la Belgique remonte, elle, à juin 2002. La plateforme sera accessible via l'adresse amazon.com.be. Le nom de domaine Amazon.be est, lui, depuis des années entre les mains de l'assureur Bâloise. L'entreprise américaine ne souhaite pas indiquer s'il y a eu des négociations entre les deux parties. Des informations plus concrètes sur le lancement et la gamme de produits ne sont pas disponibles pour l'instant. "Tout sera ajusté pour le client belge", précise-t-on cependant. Il y aura également un service clientèle spécifique, accessible tant en français qu'en néerlandais ou en anglais. L'entreprise recherche désormais des PME belges pour proposer leurs produits sur la future boutique en ligne. Elles peuvent s'inscrire sur sell.amazon.com.be. Actuellement, plus de 1.000 petites et moyennes entreprises écoulent déjà leurs produits par l'intermédiaire d'une ou plusieurs des 21 boutiques en ligne étrangères d'Amazon. En février, Amazon avait déjà annoncé l'ouverture de son premier centre de livraison belge à Anvers, où seraient traités les colis provenant des centres de tri des pays voisins. Employant une cinquantaine de personnes, il devrait ouvrir à l'automne. (Belga)