"Amazon est enthousiasmé par la croissance de (sa) main-d'oeuvre au Canada", a déclaré Alexandre Gagnon, vice-président d'Amazon Canada et Mexique dans un communiqué.

L'entreprise emploie "plus de 5.000 personnes à plein temps au Canada", dont 2.500 en Colombie-Britannique, selon le communiqué.

Amazon a aussi récemment entrepris la construction d'un nouveau centre de distribution de 56.000 mètres carrés près de Calgary, dans la province voisine de l'Alberta, qui devrait créer 750 emplois dans la région.

Plusieurs métropoles canadiennes dont Montréal, Toronto et Vancouver font partie des 238 villes et régions nord-américaines ayant déposé un dossier de candidature auprès du géant de la vente sur internet pour accueillir son nouveau centre d'opérations, baptisé Amazon HQ2.

Ce second centre névralgique de l'entreprise s'ajoutera au siège social d'Amazon à Seattle, créé en 2010, et promet la création de 50.000 emplois et un investissement de 5 milliards de dollars américains (4,3 milliards d'euros) dans la ville choisie, selon l'entreprise.

"Amazon est enthousiasmé par la croissance de (sa) main-d'oeuvre au Canada", a déclaré Alexandre Gagnon, vice-président d'Amazon Canada et Mexique dans un communiqué. L'entreprise emploie "plus de 5.000 personnes à plein temps au Canada", dont 2.500 en Colombie-Britannique, selon le communiqué. Amazon a aussi récemment entrepris la construction d'un nouveau centre de distribution de 56.000 mètres carrés près de Calgary, dans la province voisine de l'Alberta, qui devrait créer 750 emplois dans la région. Plusieurs métropoles canadiennes dont Montréal, Toronto et Vancouver font partie des 238 villes et régions nord-américaines ayant déposé un dossier de candidature auprès du géant de la vente sur internet pour accueillir son nouveau centre d'opérations, baptisé Amazon HQ2. Ce second centre névralgique de l'entreprise s'ajoutera au siège social d'Amazon à Seattle, créé en 2010, et promet la création de 50.000 emplois et un investissement de 5 milliards de dollars américains (4,3 milliards d'euros) dans la ville choisie, selon l'entreprise.