"Selon moi, les syndicats sont là pour donner de la dignité et du respect aux gens qui travaillent dur", a dit le démocrate de 79 ans, qui fait régulièrement l'éloge du dialogue social, lors d'une conférence rassemblant des syndicats du secteur de la construction à Washington. Rappelant avoir créé un groupe de travail à la Maison Blanche "pour assurer que la décision de se syndiquer appartienne aux salariés et à eux seuls", il a ajouté, en se penchant sur son pupitre et en affichant un sourire en coin: "D'ailleurs, Amazon, on arrive..." Joe Biden avait déjà salué le 1er avril la création d'un syndicat par les salariés d'un entrepôt d'Amazon à New York, une première aux Etats-Unis. Deuxième employeur dans ce pays après le géant de la distribution Walmart, le groupe de Jeff Bezos avait depuis sa création en 1994 réussi à repousser les velléités des salariés souhaitant se regrouper aux Etats-Unis. (Belga)

"Selon moi, les syndicats sont là pour donner de la dignité et du respect aux gens qui travaillent dur", a dit le démocrate de 79 ans, qui fait régulièrement l'éloge du dialogue social, lors d'une conférence rassemblant des syndicats du secteur de la construction à Washington. Rappelant avoir créé un groupe de travail à la Maison Blanche "pour assurer que la décision de se syndiquer appartienne aux salariés et à eux seuls", il a ajouté, en se penchant sur son pupitre et en affichant un sourire en coin: "D'ailleurs, Amazon, on arrive..." Joe Biden avait déjà salué le 1er avril la création d'un syndicat par les salariés d'un entrepôt d'Amazon à New York, une première aux Etats-Unis. Deuxième employeur dans ce pays après le géant de la distribution Walmart, le groupe de Jeff Bezos avait depuis sa création en 1994 réussi à repousser les velléités des salariés souhaitant se regrouper aux Etats-Unis. (Belga)