Surtout, il a plus que doublé ses profits. Entre début janvier et fin mars, la société de Jeff Bezos a en effet dégagé 1,6 milliard de dollars de bénéfices, contre 724 millions par rapport à la même période un an plus tôt. Soit une spectaculaire progression de 125 % s...

Surtout, il a plus que doublé ses profits. Entre début janvier et fin mars, la société de Jeff Bezos a en effet dégagé 1,6 milliard de dollars de bénéfices, contre 724 millions par rapport à la même période un an plus tôt. Soit une spectaculaire progression de 125 % sur 12 mois ! Ce sont notamment ses services dans le cloud computing et sa filiale AWS (Amazon Web Services), devenue la vache à lait du groupe (trois quarts de son résultat brut au premier trimestre), qui expliquent cette envolée des bénéfices. Merci aussi Amazon Prime, son service de livraison gratuit et de streaming vidéo qui totalise désormais plus de 100 millions d'abonnés dans 8.000 villes dans le monde. Bref, la stratégie de Jeff Bezos, l'homme le plus riche de la planète, continue de produire des résultats impressionnants. Pourtant, Amazon prend garde de ne pas être trop rentable, adoptant depuis toujours une approche de parts de marché visant à éliminer sans pitié les secteurs à faible valeur ajoutée sans nécessairement chercher à gagner de l'argent tout de suite. Et cela, alors que dans le business des données privées, Facebook a dégagé, au terme de ce premier trimestre, pas moins de 5 milliards de bénéfices et Google 9,4 milliards...