Alibaba entend se présenter aux Pays-Bas et à la Belgique comme une "porte vers la Chine", a fait savoir le groupe mercredi. L'implantation devra permettre d'introduire les marques et produits européens des petites et grandes entreprises sur le marché chinois. "En Chine, la demande est importante en produits néerlandais et belges, connus pour leur normes de qualité et de sécurité élevées", estime Alibaba.

Dans De Telegraaf, M. Palmer entrevoit de belles possibilités pour des sociétés actives dans l'alimentaire, les produits de luxe et les articles pour enfants, et de citer plus particulièrement les bières spéciales, le chocolat, les aliments pour bébés et les jouets.

Le groupe chinois a déjà ouvert des succursales en Italie, en France, en Allemagne et au Royaume-Uni.

Alibaba entend se présenter aux Pays-Bas et à la Belgique comme une "porte vers la Chine", a fait savoir le groupe mercredi. L'implantation devra permettre d'introduire les marques et produits européens des petites et grandes entreprises sur le marché chinois. "En Chine, la demande est importante en produits néerlandais et belges, connus pour leur normes de qualité et de sécurité élevées", estime Alibaba. Dans De Telegraaf, M. Palmer entrevoit de belles possibilités pour des sociétés actives dans l'alimentaire, les produits de luxe et les articles pour enfants, et de citer plus particulièrement les bières spéciales, le chocolat, les aliments pour bébés et les jouets. Le groupe chinois a déjà ouvert des succursales en Italie, en France, en Allemagne et au Royaume-Uni.