Quant aux ventes du nouveau groupe, elle se sont établies à 13,86 milliards d'euros, en progression de 64%, a précisé Ahold Delhaize dans un communiqué. Dans le détail, les ventes ont augmenté de 4,3% aux Pays-Bas pour atteindre 2,9 milliards d'euros. En Belgique, le chiffre d'affaires s'est élevé à 1,03 milliard d'euros et à 1,21 milliard d'euros en données pro forma (+1,19%).

"Malgré des conditions de marché difficiles, le groupe a vu ses ventes et son résultat opérationnel sous-jacent progresser pro forma, ce qui reflète la force et la résilience de nos marques locales", a notamment commenté Dick Boer, l'administrateur délégué du groupe.

En données pro forma, qui permettent une meilleure comparaison après une fusion en présentant des données comme si celle-ci "était intervenue au premier jour de l'année financière 2015", le chiffre d'affaires s'est ainsi établi à 14,55 milliards d'euros, une hausse de 2,6%.

Annoncée en juin 2015, la fusion entre Ahold et Delhaize, qui a donné naissance à l'un des plus grands groupes mondiaux du secteur, est effective depuis le 24 juillet.

Ahold et Delhaize étaient jugés complémentaires. Géographiquement, ils sont actifs sur la côte Est des Etats-Unis mais Ahold, avec Stop & Shop, est présent plutôt dans le Nord-Est alors que Delhaize, avec Food Lion, l'est dans le Sud-Est.

En Europe, les parts de marché des deux groupes sont importantes mais ne se chevauchent pas ou peu.

Ahold Delhaize englobe 22 marques servant plus de 50 millions de clients chaque semaine dans 11 pays. Ces marques emploient ensemble 375.000 personnes dans 6.500 magasins.