Dans le même temps, l'office bruxellois de l'emploi a présenté deux nouveaux outils tournant sur un module d'intelligence artificielle qui permettent de faire du matching automatique, soit la correspondance entre les besoins des...

Dans le même temps, l'office bruxellois de l'emploi a présenté deux nouveaux outils tournant sur un module d'intelligence artificielle qui permettent de faire du matching automatique, soit la correspondance entre les besoins des employeurs et le profil des chercheurs d'emploi. Du côté des demandeurs d'emploi, My Actiris, déjà actif depuis quelques semaines, leur permet de retrouver l'ensemble de leur parcours et de fournir leurs compétences professionnelles développées mais aussi leurs préférences. Sur cette base, ils reçoivent des offres adaptées. Du côté des employeurs, la plateforme My Select Actiris, flambant neuve, leur permet, en temps réel et en quelques clics, de diffuser leurs offres d'emploi et d'avoir accès à la plus grande base de données de talents bruxellois. Le module d'intelligence artificielle (IA) leur envoie automatiquement les meilleurs profils répondant à leur demande de compétences et de soft skills. Ces plateformes sont basées sur un module du VDAB (l'équivalent flamand) que les ingénieurs d'Actiris ont mis à la sauce bruxelloise avec la pleine collaboration technique de leurs homologues du nord du pays.