L'action des douaniers a débuté à 07h30 et dure toute la matinée. "Il y aura sans doute une fouille approfondie des avions arrivant à l'aéroport", selon Marc Nijs, secrétaire du syndicat chrétien. "Sur certains vols, tout le monde sera contrôlé. Les bagages aussi seront examinés. Cela durera un certain temps, surtout si des constats s'avèrent nécessaires." Quelques avions en partance seront aussi contrôlés de fond en comble. Comme annoncé, le syndicaliste s'attend encore à des retards dans les prochaines heures car les départs sont également contrôlés plus minutieusement. Certains passagers en transit ont manqué leur correspondance à cause de ces actions douanières. C'est le manque de personnel qui est pointé du doigt par les douaniers. En quatre ans, le nombre de membres du personnel a baissé de 53 à 32 équivalents temps plein, explique la CSC Services publics. "La direction de la douane fait de son mieux pour aborder la problématique avec les autorités politiques, mais elle n'est pas entendue", a noté M. Nijs. (Belga)

L'action des douaniers a débuté à 07h30 et dure toute la matinée. "Il y aura sans doute une fouille approfondie des avions arrivant à l'aéroport", selon Marc Nijs, secrétaire du syndicat chrétien. "Sur certains vols, tout le monde sera contrôlé. Les bagages aussi seront examinés. Cela durera un certain temps, surtout si des constats s'avèrent nécessaires." Quelques avions en partance seront aussi contrôlés de fond en comble. Comme annoncé, le syndicaliste s'attend encore à des retards dans les prochaines heures car les départs sont également contrôlés plus minutieusement. Certains passagers en transit ont manqué leur correspondance à cause de ces actions douanières. C'est le manque de personnel qui est pointé du doigt par les douaniers. En quatre ans, le nombre de membres du personnel a baissé de 53 à 32 équivalents temps plein, explique la CSC Services publics. "La direction de la douane fait de son mieux pour aborder la problématique avec les autorités politiques, mais elle n'est pas entendue", a noté M. Nijs. (Belga)