La 'class action' de Test-Achats - une action judiciaire collective - porte sur le refus de Ryanair de verser les compensations prévues aux passagers victimes des grèves de l'été 2018, grèves internes à la compagnie, rappelle l'organisation selon laquelle 127 vols ont été touchés par des annulations ou des retards. "Bien que la réglementation et la jurisprudence européennes prévoient une indemnisation des passagers concernés par les retards et annulations en cas de grève du personnel de la compagnie aérienne, Ryanair persiste dans son refus de s'y plier. C'est la raison pour laquelle Test-Achats avait introduit, fin août 2018, plusieurs procédures devant les juges de paix de Zaventem et Charleroi", explique-t-elle. Selon Test-Achats, depuis le lancement de la procédure devant la justice, ce sont près de 1.040 personnes qui se sont manifestées. (Belga)