Bpost prolonge ainsi le système des bonus non récurrents pour les prestations fournies en 2013 avec paiement en 2014. "L'accord prévoit quatre bonus non récurrents liés aux résultats: un bonus lié au bénéfice réalisé, un bonus lié à l'indice de loyauté clients, un bonus lié à la participation légale aux bénéfices et un dernier bonus afférent à la présence au travail", précise bpost.

Par ailleurs, un plan revu en matière de fin de carrière prévoit pour une grande partie des collaborateurs âgés d'au moins 55 ans, la possibilité d'une interruption de carrière à mi-temps. "En raison de la pénibilité de leur fonction, les facteurs peuvent même à partir de 54 ans opter pour un régime de travail à mi-temps adapté, consistant en une semaine de travail de deux jours suivie d'une autre de trois jours", souligne bpost.

Tous les collaborateurs concernés peuvent travailler à mi-temps jusqu'à leur départ à la retraite, tout en continuant à percevoir environ 85% de leurs revenus.

Trends.be avec Belga

Bpost prolonge ainsi le système des bonus non récurrents pour les prestations fournies en 2013 avec paiement en 2014. "L'accord prévoit quatre bonus non récurrents liés aux résultats: un bonus lié au bénéfice réalisé, un bonus lié à l'indice de loyauté clients, un bonus lié à la participation légale aux bénéfices et un dernier bonus afférent à la présence au travail", précise bpost. Par ailleurs, un plan revu en matière de fin de carrière prévoit pour une grande partie des collaborateurs âgés d'au moins 55 ans, la possibilité d'une interruption de carrière à mi-temps. "En raison de la pénibilité de leur fonction, les facteurs peuvent même à partir de 54 ans opter pour un régime de travail à mi-temps adapté, consistant en une semaine de travail de deux jours suivie d'une autre de trois jours", souligne bpost. Tous les collaborateurs concernés peuvent travailler à mi-temps jusqu'à leur départ à la retraite, tout en continuant à percevoir environ 85% de leurs revenus. Trends.be avec Belga