Alors qu'il devait ouvrir à 8h, le magasin était resté fermé dans un premier temps, les travailleurs protestant contre l'imposition de trop de polyvalence et le sous-effectif récurrent. L'accord intervenu samedi en début de matinée prévoit de prolonger un contrat à durée déterminée (CDD) jusqu'à la fin de l'année et de le faire passer pour deux semaines à temps plein, le gel temporaire de la polyvalence demandée pour certaines fonctions et l'ajout de deux CDD de 28 heures par semaine durant trois mois. La direction a également accepté que le quota d'étudiants attribué au magasin puisse être discuté dans le futur. "Au total, cela fait 64 heures de plus par semaine pour pouvoir mieux servir les clients. Ce n'est sans doute pas suffisant mais c'est un premier pas qui permet de rouvrir les portes du magasin", indique sur place le délégué CNE Christian Stalens. (Belga)

Alors qu'il devait ouvrir à 8h, le magasin était resté fermé dans un premier temps, les travailleurs protestant contre l'imposition de trop de polyvalence et le sous-effectif récurrent. L'accord intervenu samedi en début de matinée prévoit de prolonger un contrat à durée déterminée (CDD) jusqu'à la fin de l'année et de le faire passer pour deux semaines à temps plein, le gel temporaire de la polyvalence demandée pour certaines fonctions et l'ajout de deux CDD de 28 heures par semaine durant trois mois. La direction a également accepté que le quota d'étudiants attribué au magasin puisse être discuté dans le futur. "Au total, cela fait 64 heures de plus par semaine pour pouvoir mieux servir les clients. Ce n'est sans doute pas suffisant mais c'est un premier pas qui permet de rouvrir les portes du magasin", indique sur place le délégué CNE Christian Stalens. (Belga)