Il s'engage à se défaire des actifs de SABMiller en Europe centrale et de l'est (Hongrie, Roumanie, République tchèque, Slovaquie, Pologne).

AB InBev s'attend à susciter l'intérêt du marché, ces actifs représentant "des marques de premier choix dans leurs marchés".

Le belgo-brésilien a déjà cédé les marques Peroni, Grolsch et Meantime à un brasseur japonais.

Il s'engage à se défaire des actifs de SABMiller en Europe centrale et de l'est (Hongrie, Roumanie, République tchèque, Slovaquie, Pologne).AB InBev s'attend à susciter l'intérêt du marché, ces actifs représentant "des marques de premier choix dans leurs marchés". Le belgo-brésilien a déjà cédé les marques Peroni, Grolsch et Meantime à un brasseur japonais.