"Le transport fluvial doit être davantage utilisé afin de désengorger les routes parfois fort encombrées. On parle de 5.000 camions en moins sur les routes par an. C'est donc un signal fort qui est donné ce jour", a souligné M. Michel.

Cette collaboration entre AB Inbev, Euroports et TFC (Transport Fluvial de Conteneurs) permettrait une diminution des émissions de CO2 de l'ordre de 30%. En moyenne, 100 conteneurs seront transportés par bateau par semaine. "Mais on vise à atteindre les 10.000 camions d'ici deux ans", ajoute le directeur de la brasserie liégeoise.

Le bourgmestre de Liège et président du Port autonome de Liège (Pal), Willy Demeyer, s'est dit doublement heureux, d'abord en tant que Jupillois mais aussi pour le recours au transport fluvial, qui est une manière de consolider l'emploi. "Soit entre 500 et 600 emplois, ici, à Jupille. C'est un atout pour l'usine de pouvoir dire qu'elle dispose de cette solution de mobilité", a-t-il souligné.

Stella Artois, fleuron d'AB InBev, est actuellement l'une des trois marques distribuées dans le monde entier. 90% des Stella Artois brassées en Belgique sont destinées à l'exportation.