L'ebitda (bénéfice avant intérêts, impôts, dépréciation et amortissement) a atteint 4,9 milliards d'euros (+8,2%). Le bénéfice net pour cette période atteint 2,5 milliards de dollars contre 1,4 milliard au premier trimestre 2018. Les revenus ont progressé de 5,9%, à 12,6 milliards de dollars.

Les revenus ont augmenté plus vite que les volumes grâce à la stratégie de "premiumisation" d'AB InBev.

"Durant l'exercice 2019, nous prévoyons de continuer à réaliser une forte croissance des produits et de l'ebitda, en profitant de la solide performance de notre portefeuille de marques et de programmes commerciaux efficaces", a souligné AB InBev.

L'ebitda (bénéfice avant intérêts, impôts, dépréciation et amortissement) a atteint 4,9 milliards d'euros (+8,2%). Le bénéfice net pour cette période atteint 2,5 milliards de dollars contre 1,4 milliard au premier trimestre 2018. Les revenus ont progressé de 5,9%, à 12,6 milliards de dollars. Les revenus ont augmenté plus vite que les volumes grâce à la stratégie de "premiumisation" d'AB InBev. "Durant l'exercice 2019, nous prévoyons de continuer à réaliser une forte croissance des produits et de l'ebitda, en profitant de la solide performance de notre portefeuille de marques et de programmes commerciaux efficaces", a souligné AB InBev.